Design Thinking, l’art de penser l’humain

Posted By Myriam / 8 octobre 2013 / 0 Commentaires

Le Design Thinking ou pensée Design est aujourd’hui à l’honneur, en témoigne le nombre d’articles parus sur ce thème, l’ouverture de Masters dans nos Grandes Ecoles, les cours en ligne et les publications partout dans le monde…

Beaucoup d’articles ont décrit avec pertinence ce qu’était la pensée Design en termes de modalités (voir par exemple la page http://fr.wikipedia.org/wiki/Design_thinking ).

Il est intéressant de regarder aussi ce que la pensée Design propose en terme de philosophie et de changement de paradigme. La pensée design est une pensée esthétique. Pour reprendre la phrase de Baumgarten, créateur du concept de l’esthétique,

l’esthétique est la science de la pensée sensible

La pensée design est donc une pensée sensible et en cela s’oppose, ou plutôt se pose comme complément, à une pensée totalement rationnelle, logique et objective.

Le principal changement de regard que suppose la pensée design consiste selon moi à penser l’homme en relation avec son environnement, en situation. Si la logique pose que ce qui est toi n’est pas moi et inversement, la pensée sensible oppose qu’il y a du toi en moi et inversement et nous stimule dans notre capacité à penser et créer ce lien. C’est une pensée méthodique mais pas figée, empathique, la seule à même de nous être utile dans la complexité et la rapidité des mutations en cours.

De plus, penser Design c’est, pour paraphraser Tim Brown (reconnu comme pionnier et promoteur fervent de la méthode), « penser avec les mains » : cela suppose d’essayer, de rater, de recommencer, d’être en situation et en mouvement. C’est un mode de pensée qui donne droit à l’erreur, revalorise la prise de risque et minimise la portée des échecs.

Nous explorerons donc plus avant dans le labo cette forme de pensée…

myriam

Recherche et conseil en design des organisations

Articles en rapport

Pas de commentaires

Comments are not allowed